Commandes Personnelles, bienvenue dans les coulisses.

dissident sheep bijoux brodés haute couture article blog commandes personnelles 4 (1 sur 1)
( Je sais que tu rêves d’acquérir cette petite merveille de raffinement et d’harmonie que constitue ce carnet customisé par mes soins , je ne prendrai au sérieux aucune offre en dessous d’un demi million, merci pour ta compréhension)

Bonjour toi,

Le monde s’est déjà grassement exprimé sur toutes les horreurs qui nous ont brulé les yeux et une partie du coeur ces derniers jours. Je n’ai pas envie de remuer la pelle dans la tranchée comme on dit, ni d’écrire un ramassis de conneries bien pensantes sous le coup de l’émotion collective, qui, bien entendu, est poignante, mais m’oppresse un peu parfois. J’ai été déstabilisée par le visage triste et les yeux soucieux de mes proches, lutté plusieurs jours contre une migraine paralysante, et je n’arrête pas de me dire qu’au lieu de brasser de l’air pour ne rien dire, nous ferions mieux de nous arrêter deux secondes pour faire un peu le point sur nos vies.

Sur le fait qu’on en a qu’une, même si ça sonne atrocement cliché et ringard, que je parle souvent comme si j’avais quatre vingt-cinq ans et que j’assume à cent pour cent.  On ne dira jamais assez à ses proches à quel point on les aime et qu’il est peut être temps d’enterrer quelques petites rancœurs bien gonflées d’égo et de passer à autre chose. En tous les cas, j’ai envie de me mettre un gros pied au derrière et d’accomplir encore pas mal de trucs, petits et grands, de trucs,  qui me mettront en joie. De rire à gorge déployée pour des trucs complétement cons comme le montage des phrases de Dikkenek et de la bande annonce de Fifty Shades of Grey (qui vaut son pesant de cacahuètes) . Lire la suite « Commandes Personnelles, bienvenue dans les coulisses. »

Suivi de vos commandes, la poste, vous et moi .

             dissident sheep bijoux brodés haute couture article blog 0407151 (1 sur 1)

               J’avais l’intention de te préparer un petit post au sujet de la façon dont je traite tes commandes, petit mouton. Celui-ci déjà ébauché allait attendre encore un peu avant éclosion mais voilà : cet après-midi mauvaise surprise, un petit mot d’une fort sympathique et fidèle cliente qui s’est tout bonnement fait dérober ses bijoux à l’intérieur de son paquet.

Je t’épargne mes jurons, l’historique de mes vociférations absolument stériles et qui ne font aucunement avancer notre affaire, et quelle sale affaire, je te le garantis.

Se faire vandaliser sa commande est une chose, se faire vandaliser ses boucles uniques, c’en est une autre. Alors que fait-on ?

Lire la suite « Suivi de vos commandes, la poste, vous et moi . »