Mariage tradi, non merci !

C’est reparti…

 

dissident sheep bijoux brodés pièces uniques mini earrings Cinderella 2 (1 sur 1)
Mini Earrings edition pearl

 

  C’est la saison des mariages !

Qu’il s’agisse du tien, de celui de ta meilleure amie ou de ton oncle par alliance rencontré une fois quand tu avais quinze ans, c’est sans aucun doute un mot qui génère quelques petits coups d’adrénaline . On se prend la tête sur le déroulement, sur l’ambiance, le temps qu’il fera, sur « le-plan-de-table-gate » et mamie qui t’appelle pour te dire qu’elle espère ne pas se retrouver à la table des vieux.. Bref, souvent, tu as bien envie de dire STOP ! C’est bon, je me casse. Enfin tu vois l’idée quoi. Si tu es allé(e) au bout de l’aventure « j’organise mon mariage » et de toutes les pressions incluses dans le package (c’est cadeau), alors je te tire mon chapeau .

Moi j’adore les mariages quand je n’ai qu’à me mettre les pieds sous la table, me donner un demi million d’excuses pour m’acheter 10 robes et 15 paires de chaussures pour l’occasion (ben oui, on est jamais trop prudents) , enflammer le dancefloor toute la soirée avec un(e) complice ( mon acolyte favori étant mon papa qui doit enflammer le dancefloor aussi régulièrement que moi le reste de l’année et qui se sent possédé par John Travolta dès qu’il rentre dans une salle des fêtes) et voir la mariée à moitié ivre se dépêtrer de son immense robe.

  En revanche, si je devais songer au mien… AU SECOURS !

Lire la suite « Mariage tradi, non merci ! »

Troubles dans l’éthique : le procès de la gentillesse.

Dissident sheep bijoux brodés boucles Glory Box 4 (1 sur 1)

Depuis déjà plusieurs semaines, je m’interroge très sérieusement sur un phénomène dores et déjà banalisé et qui tend à glisser doucement vers le terrain des acquis de notre ère surconnectée.

Ca a fait tilt lorsque j’ai écrit il y a peu à un petit mouton dissident qui m’avait envoyé une jolie carte :

« C’est vraiment trop gentil »

Et ce mouton de me répondre :

« Ah non ! J’en ai marre qu’on me dise tout le temps que je suis gentille ! »

Venais-je donc de l’insulter ?

La gentillesse épinglée, salie et dévalorisée, galvaudée et mise au placard, au profit de l’apogée des dents longues et aiguisées de l’arrivisme opportun qui frappe à toutes les portes. L’ère surconnectée ou l’espoir silencieux de tirer son épingle du jeu, société malade de sa propre image figée dans un smartphone à l’aide d’une perche à selfies.

D’où vient donc ce procès de la gentillesse , du don de soi et de la bienveillance ?

50457c469c81583ff281f2b6ca9ee377
source ici

Je m’interroge sur les raccourcis très rapidement empruntés par ceux qui ont oublié de mettre un peu de leur égo entre parenthèses pour faire de la place à l’autre.

Du bâillon de la gentillesse à la haine il n’y a qu’un pas. Alors sommes-nous carrément rentrés dans cette sorte d’apologie mal déguisée de la méchanceté gratuite, sous couvert d’attirer l’attention sur son propre nombril ?

Je suis toujours interloquée et attristée d’être témoin, sur la toile, de petites humiliations quotidiennes, harcèlement décuplé par un effet de groupe des plus populaires chez des individus qui ne se risquent pas à produire eux-mêmes un contenu qu’ils estiment digne de ce nom mais s’adonnent à un véritable déchainement de propos injurieux à des années lumières de la satyre ou d’une session « langue de pute » entre copines dans l’intimité du salon.

Lire la suite « Troubles dans l’éthique : le procès de la gentillesse. »

Bright Side of 2015

Attention pavé !

11014811_824795420946281_7291678327647057608_n

Bonjour toi,

As tu passé de joyeuses fêtes ?

Le rideau se ferme sur 2015, cette année tellement particulière entre deux eaux, amour et haine, passion et raison. Une année intense aux émotions contradictoires desquelles il s’agit de se dépêtrer un tant soit peu.

Je ne sais pas toi, mais je me sens tout de même un poil fatiguée en ce début 2016. Alors que je suis contrainte de ralentir, de freiner la cadence, je me repasse le film de 2015 avec émotion. Je n’ai pas tellement envie de dresser le bilan (calmement….) mais plutôt de retranscrire les jolies choses qui me viennent à l’esprit lorsque je pense à tout ce qui s’est passé cette année (enfin, l’année dernière !) pour Dissident Sheep.

Lire la suite « Bright Side of 2015 »

Merde, Noël, c’est demain. Ou presque. Comment j’assure ?

mise en scène 29 (1 sur 1)
Make It Happen !

Bonjour toi !

J’espère que mon précédent article sur Noël t’a plu et que tu as très envie de lire la suite de cette mini série (un peu abrégée en raison de la modification de mon planning (ie : collection Capsule) qui nous amènera, toi et moi, vers la date fatidique, mais de façon sereine !

 

Et en parlant de date, je suis sure que le cas de figure qui suit va résonner en toi comme une vilaine ritournelle  :

Cas N°2 : Merde, Noël, c’est demain.  (Ou presque. J- 9 , tout de même, il serait temps de s’activer)

Tu visualises un peu le tableau, nous sommes le 22 Décembre, pire, le 23, et tu n’as quasiment aucun cadeau.

Lire la suite « Merde, Noël, c’est demain. Ou presque. Comment j’assure ? »

La superstar à Noël, c’est toi ! Le père Noël n’a qu’à bien se tenir…

Collier Anna K
Collier Anna K

Hello toi !

Tu te demandes peut être si je n’ai pas un peu craqué mon slip en te parlant déjà de Noël  et de son égérie que l’on ne présente plus mais qu’on ne manque pas d’adorer/détester lorsque l’on voit sa silhouette apparaitre un peu partout dès Novembre.
Eh bien cette année, j’ai décidé que je ne me ferais pas avoir. Avoir par quoi, te demandes-tu ? (ou pas, mais on fait comme si…) Eh bien par le temps, pardi !

« Non mais t’as remarqué qu’on était QUE début Novembre ou quoi ? »

Oui mais voilà. Je pense que nous avons tous en tête ces approches de Noël over-stressantes , tant par le fait de vouloir gâter nos proches que par THE réunion de famille annuelle qui peut s’avérer hyper angoissante parce que tout le monde voudrait bien apparaitre sous son meilleur jour, même lorsque nous traversons une phase fort peu reluisante de notre vie. C’est le moment où jamais de vendre du rêve à notre fratrie ainsi qu’à nous même, et bien que l’on ait pleinement conscience que ça fleure bon l’hypocrisie puissance 10000, ça nous fait quand même toujours super plaisir de voir Mamie sortir sa plus belle broche (Dissident Sheep bien sûr ahah ) pour l’occasion.

Lire la suite « La superstar à Noël, c’est toi ! Le père Noël n’a qu’à bien se tenir… »

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

dissident sheep bijoux brodés haute couture article blog 28061 (1 sur 1)

Bonjour mon petit Mouton Vert (Oui, vert car Dissident, bien sûr ! )

Je souffre d’un mal abominable qui s’appelle : je-ne-tiens-pas-mon-blog-à-jour-dès-le-début-c’est-mal-barré. Tu vois de quoi je veux parler ? Bon. Et à chaque fois, c’est la même chose :  je me demande bien comment je vais rattraper le coup.

En l’occurrence, aujourd’hui, j’ai décidé que je ne rattraperais pas le coup. Je vais simplement faire comme si de rien n’était, et reprendre mon propos où je l’avais laissé la semaine dernière . J’espère que tu ne m’en tiendras pas rigueur ?

Aujourd’hui j’avais envie de te raconter une autre histoire.

On me demande souvent comment et pourquoi j’ai commencé à confectionner des bijoux. Quelle mouche m’a piquée, en gros, alors que j’étais tranquillement en Master à Sciences-Po Strasbourg et que je me faisais royalement chier j’avais un chemin tout tracé vers une existence insipide un avenir radieux.

C’est important pour moi que tu saches que Dissident Sheep n’est pas née un jour où je cherchais un sens à ma vie tout en matant les mouches voler . Que c’est un choix délibéré de ma part et que je m’y investis corps et âme depuis que j’ai choisi cette direction, le jour où j’ai envoyé balader tout le monde.

Lire la suite « Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? »