Bright Side of 2015

Attention pavé !

11014811_824795420946281_7291678327647057608_n

Bonjour toi,

As tu passé de joyeuses fêtes ?

Le rideau se ferme sur 2015, cette année tellement particulière entre deux eaux, amour et haine, passion et raison. Une année intense aux émotions contradictoires desquelles il s’agit de se dépêtrer un tant soit peu.

Je ne sais pas toi, mais je me sens tout de même un poil fatiguée en ce début 2016. Alors que je suis contrainte de ralentir, de freiner la cadence, je me repasse le film de 2015 avec émotion. Je n’ai pas tellement envie de dresser le bilan (calmement….) mais plutôt de retranscrire les jolies choses qui me viennent à l’esprit lorsque je pense à tout ce qui s’est passé cette année (enfin, l’année dernière !) pour Dissident Sheep.

2015-02-21_hampstead_82
l’adorable Hélène – Excuse me I am French

Adepte de fréquentes remises en question, mon objectif pour 2015 était de parvenir à transformer ces doutes, incertitudes et tâtonnements en quelque chose de positif. Faire le point, m’arrêter sur certains choix, m’apercevoir de mes erreurs (récurrentes et c’est tant mieux) et rebondir dans la foulée, après m’être recentrée.

Tu le sais surement déjà, mais je propose un produit particulier et parfois compliqué.

Je m’explique .

Lorsque l’on me pose la question « Tu fais quoi, dans la vie ? » Je ne sais jamais tellement quoi répondre. Parce que je ne sais jamais si j’ai envie de faire partie de telle ou telle catégorie, il y a des « titres » qui me hérissent le poil et des cases dans lesquelles je n’ai pas envie de cantonner Dissident Sheep. J’aime que le champ des possibles soit totalement dégagé, j’aime penser que j’exerce un métier que je continue d’inventer chaque jour pour qu’il me colle à la peau et que cette seconde peau soit la plus prolifique, créative, enjouée et passionnée possible. Et pourquoi ? Eh bien pour que toi, petit mouton, tu sois toujours super enthousiaste de faire l’acquisition d’un bijou Dissident Sheep.

photo leslie dissident sheep

Leslie

Prendre le parti de faire de la pièce unique, de s’accrocher à un savoir faire lui même issu d’un travail personnel, d’échecs surmontés, de tentatives à répétition et d’expérimentations n’est pas évident. Pas évident du tout mais en même temps passionnant pour moi, et peut être aussi un peu pour toi lorsque je te raconte l’histoire de ton bijou. C’est quelque chose que j’aime bien faire, lorsque tu me le demandes. Cela crée une proximité et un lien entre toi et moi que je n’échangerais pour rien au monde, et c’est bien pour cela que je m’accroche dur comme fer à mes convictions, à mes choix qui m’ont parfois contrainte de refuser pas mal de très beaux projets qui m’auraient toutefois obligée à modifier ma façon de travailler.

12311049_948600061899149_4145701367372509445_n
Happy Selfie post Shooting de la collection Mermaid

En 2015 j’ai totalement assumé ces choix .

Quitte à passer pour une vilaine prétentieuse puisque je me suis parfois positionnée à contre courant de mon réseau professionnel. Et je crois que c’est ce qui a été sans doute le plus difficile. Dire non à des opportunités, des propositions d’interview, des propositions d’expos ou de places dans de très jolies boutiques simplement parce que je sentais que ça ne pourrait pas coller avec ce que je propose et ma façon de travailler. Et crois moi, quand tu vois toutes tes copines entrepreneuses créatives faire un salon que tu as refusé parce que tu sentais que tu n’y avais pas vraiment ta place pour x raisons, c’est toujours beaucoup de questionnements, de doutes et de peur.

Mais voilà, en 2015 j’ai décidé aussi d’arrêter d’écouter.

D’écouter les autres, de subir parfois des remarques pas très cool, de toujours avoir le sentiment d’être à la mauvaise place . Comme je te l’ai déjà dit souvent ici, j’ai dit Fuck à pas mal de choses. J’ai pris BEAUCOUP de distance, quitte à franchement me barricader pour rester concentrée sur tout le boulot que j’ai abattu pour que Dissident Sheep soit fidèle à ce que je souhaite transmettre, et fidèle à ce que j’ai envie que tu perçoives, toi .

Et guess what ? Quel soulagement !

Mon bébé d’amour, Amélie et Claire

En 2015, j’ai aussi préféré écouter ma petite voix intérieure et mes coups de coeur.

Ouais OK, tu te dis, la meuf divague totalement. Je veux surtout dire par là que j’ai taché de rester la plus fidèle à mon mode d’emploi, y compris dans mon travail

J’ai eu l’immense joie de constater qu’en général, quand coup de coeur il y a, cela ne va pas que dans un sens.  Formidable sentiment d’échanges « vrais » et sans chichis, de mots qui viennent des tripes et de naturel. Le résultat est celui d’un travail (parfois titanesque) dans la joie et la bonne humeur, et SURTOUT, d’un travail en toute confiance.

Je pense que c’est important que tu saches que les bijoux que tu choisis sont fabriqués dans cet état d’esprit de partage, de reconnaissance et de respect mutuel.

Virginie, Marina et Manon

En 2015 j’ai échangé avec toi, beaucoup.

Et je crois que c’est une de mes plus grandes fiertés : que tu te sentes invité(e) à échanger et à partager, à me faire part de ton ressenti ou de tes gouts. Que tu m’envoies des photos, des mails et même parfois des petites cartes. J’en suis extrêmement touchée et c’est une chance incroyable de pouvoir vivre toutes ces belles émotions grâce à toi. Lorsque j’ai douté, me suis sentie fatiguée ou un peu chamboulée, j’ai toujours eu la chance de lire un mot gentil, un commentaire adorable ou un petit tag sur Instagram de ta part. Et ça… ET CA, C’est de la pure folie.

En 2015 j’ai vu mes bijoux portés par des filles en or.

On en parle, de cette chance que j’ai, d’avoir parmi ma clientèle des nanas aussi géniales ? On ne va pas se mentir, il y a toujours des gens relous lorsque tu es entrepreneur (euh, en fait il y a toujours des gens relous, quoi que tu fasses comme métier…) . Mais très sérieusement, je me fais souvent la réflexion que punaise, il y a parmi vous des femmes incroyables avec lesquelles je partage bien souvent pas mal de choses, et c’est franchement super chouette.

Nadéra, Sandrine et les Mini Earrings de Marie Hélène mises en scène par ses soins

En 2015, j’ai pu échanger (et parfois rencontrer) des personnes qui m’inspirent et que j’admire depuis parfois très longtemps.

Quelle fabuleuse reconnaissance de voir son travail valorisé par quelqu’un qui fait partie intégrante de son univers , de sa petite panoplie de micro « idoles » (bien que je n’aie pas nécessairement d’idoles à proprement parler, mon copain rétorquerait surement que j’ai tendance à idolâtrer tout le monde ) .J’ai découvert que certaines créatrices que j’admire connaissaient Dissident Sheep et que parfois même, elles ont fait l’acquisition d’un de mes bijoux ( Wouuuuuuuhouuuuu)

Valentine, évidemment, véritable rayon de soleil de cette année 2015 , Valentine au coeur aussi grand que son sourire authentique. Pur bonheur d’avoir remporté le petit frère (version vert) de son iconique vélo Tulip Bike grâce à ma manchette Hello Amethyst, bonheur de lire Dissident Sheep avec les mots de Valentine et d’avoir pu grâce à elle rencontrer quelques petits moutons à Paris.

Valentine du blog Hello It’s Valentine ( photos issues de son blog et de son compte instagram)  , mon vélo Tulip Bikes et moi.

Jolie Alessia, heureuse découverte de cette année et coup de coeur immédiat pour ce qu’elle dégage à travers son blog . Alessia qui m’a fait le plaisir de publier un article avec ses boucles Dissident Sheep.

blogDSC_0091
Alessia du blog Drink & Lipstick

En 2015, j’ai aussi vu mes proches porter fièrement leurs bijoux.

J’ai vu ma mère se faire percer les oreilles dans l’unique but de pouvoir porter des Mini Earrings, j’ai vu ma Tata se faire « repercer » les oreilles à la barbare pour pouvoir mettre ses boucles d’oreille, j’ai vu ma Mamie porter sa broche par dessus sa traditionnelle blouse mais aussi mes copines arborer leurs modèles en ne manquant jamais de m’envoyer une photo. J’ai vu les Mamans et les soeurs des copines porter mes bijoux, se faisant porte parole du fait que ceux-ci ont vocation à être portés par toutes celles et ceux qui sont heureux de le faire. Qu’importe l’âge ou le sexe, je crois que tant qu’on assume et qu’on se sent grandi par ce que l’on porte avec plaisir, on ne peut pas se tromper. On irradie.

Camille, Virginie , bijoux de Marina mis en scène par ses soins

Ouf ! Il y a tellement de choses à dire, à écrire, à raconter. Tellement de gratitude et de bienveillance, tellement de positif pour chasser toutes ces heures noires de 2015 … J’aborde 2016 le coeur crépitant d’impatience.

Je repars de plus belle à l’aventure des sens, de la beauté, de l’échange et du partage. Tu me suis toujours ?

Sylvie, Catherine , Manchette Hello Amethyst

En tout cas, ne rate pas la Vente Privée qui se déroule sur Facebook de Vendredi 8 à Samedi 9 Janvier ! Rien de tel pour remplir dores et déjà 2016 de couleur et de fantaisie, et j’ai SUPER hâte de réitérer cette opération puisque j’avais déjà adoré papoter avec toi au cours de l’édition précédente.

En avant 2016 et son lot de bonnes ondes, de belles rencontres et de renouveau !

Et surtout… MERCI BEAUCOUP à toi de me faire vivre tout ça.

La Star de 2015, c’est toi.

( – Marina photographiée par Coralie Photography   – Elodie et moi – Valentine )

Merci à toutes pour vos jolies photo qui constituent, je trouve, un magnifique album , et j’avais envie de les mettre à l’honneur ❤

Publicités

4 commentaires sur “Bright Side of 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s