Beautiful People : Acte 1: Pauline Franque

Hello mon petit Mouton ,

Aujourd’hui j’inaugure une catégorie que j’ai nommée « Beautiful People » dans laquelle je te parlerai de mes belles rencontres, des personnes que j’admire et que j’apprécie et que j’ai envie de te présenter. Parce que je fonctionne au coup de coeur, et que lorsqu’il survient, rien ne me me fait plus plaisir que d’en parler.

Article Pauline photo Zawann 1
Pauline Franque pour Zawann, prêt-à-porter made in France.

J’ai décidé d’écrire sur quelqu’un dont tu as peut être croisé le nom sur ma page Facebook ou mon compte Instagram. Voire, sur mon site. Car il s’agit de Pauline Franque, la photographe avec laquelle j’ai eu la chance de travailler déjà à deux reprises et avec qui j’espère travailler à nouveau .

Mais qui est-elle ? Cela ne m’intéresse pas trop de te faire une mini-biographie que tu pourras facilement trouver sur son site, mais plutôt de te raconter comment j’en suis venue à la rencontrer, à travailler avec elle, et à succomber totalement à sa personnalité, son savoir faire, sa passion et son talent.

article pauline photo 1(Inserra Zuzlewski )
Pauline Franque pour la Collection « mes chairs et tendres » par Inserra Zuzlewski

Tout commence alors que j’étais encore lycéenne. C’était alors la grande tendance des Skyblogs (Je touche une corde sensible, n’est-ce pas ? Tu avais un Skyblog, je le sais, héhé ! ) et évidemment, ma bande de copines et moi-même, nous disposions du notre. Ce qui était marrant, c’était de lire les Skyblogs d’autres lycéens à qui nous n’avions jamais adressé la parole. Parce qu’on ne va pas se mentir, on ne peut pas dire qu’à 16 ou 17ans, nous soyons d’exemplaires figures de maturité et de bienveillance, n’en déplaise à celles et ceux qui refusent d’admettre qu’à un moment donné de leur tendre jeunesse, ils n’étaient pas de sacrées langues de bois. Pour ne pas écrire de grossièreté, bien sûr.

Bon. Sauf que parmi cette multitude de talents littéraires en devenir (ahem…) , il y avait un Skyblog qui nous avait carrément toutes calmées. Le genre trop stylé, une nana qui faisait de superbes photos, qui écrivait sans fautes d’orthographe de jolis textes et qui en plus, avait l’air vachement cultivée. On était totalement … à fond dedans.

« – Eh, vous savez quoi ? Pauline Franque, celle du Skyblog ****** Dossier Confidentiel****** (tu n’aimerais pas qu’on balance ton skyblog toi, j’en suis sûre, héhé !)

– Ouais ? eh ben quoi ?

– Eh ben tu vois la fille avec un manteau rouge, là bas ? Bah c’est elle…

– T’es sûre ?

-Ouais.

-Woaahhhh »

Pauline Franque, c’était une lycéenne un poil plus âgée que nous avec un manteau rouge qui ressemblait à l’héroïne d’un roman de Jane Austen. Des cheveux mousseux et un visage clair, un regard doux sur le monde et un charme d’une irrésistible humilité qui devait sans l’ombre d’un doute attirer de nombreuses convoitises.

Et c’est sans l’échange d’un mot sinon quelques commentaires laissés sur son blog et probablement quelques réponses bienveillantes à ceux-ci qui nous faisaient probablement jaser une bonne partie de la récréation du lendemain que Pauline Franque a quitté le lycée , son baccalauréat en poche un an avant que nous ne passions le notre. Et puis tu connais la chanson, les Skyblogs sont tombés en désuétude, et puis tout le monde s’est trouvé de nouvelles idoles sur le chemin de l’université.

Karole Joseffa Bonnet par Pauline Franque
Karole Joseffa Bonnet par Pauline Franque

Il y a deux ans, alors que je me promenais sur les pages Facebook de certaines créatrices de la région, je suis tombée sur de superbes photos de shooting pour leur marque.

 Love at First Sight, TO-TA-LE-MENT mon style, quoi , comme dirait l’autre. Bref, et lorsque j’ai entrepris de me renseigner sur le/la propriétaire de l’oeil qui avait su capturer ces clichés : BAM ! Pauline Franque ! Grosse poussée d’adrénaline, là, solo devant mon ordinateur. Coup de fil DI-RECT à ma copine Sarah.

« – Allô?

-Ouais c’est Jeanne . Dis, tu te souviens de Pauline Franque ? La nana qui avait le blog dont on était fan au lycée ? Qui faisait des FAT photos ?

– Avec son manteau rouge ?

-Ouais. Bah tu sais quoi ? elle est Photographe, elle en a finalement fait son métier ! Et elle a l’air archi demandée ! C’est trop cool ! En même temps, c’est toujours aussi beau ! 

– Bah c’était sûr hein, qu’elle en ferait son métier ! »

Et voilà. J’ai donc commencé à rattraper visuellement toutes ces années passées hors de l’ère des Skyblogs, et surtout de celui de Pauline. J’ai découvert de superbes clichés, aussi bien pour des marques que j’affectionne que pour des blogs que je suivais, des mariages, séances d’engagement ou simples photos de famille… Un travail toujours gorgé de ce petit quelque chose qui fait que les photos de Pauline t’émeuvent autant que la lecture d’ Orgueil et Préjugés ou le énième passage d’un film romantique réussi.

Pauline, c’est la photographe qui te donne envie de te faire passer la bague au doigt , toi qui n’avais jusqu’à maintenant aucunement l’intention de te marier, juste pour pouvoir te la péter avec tes photos de mariage. Celle qui te donne envie de faire photographier ta petite famille et de faire encadrer les clichés dans ton couloir, alors que tu trouves ça complètement naze chez les autres, ou encore celle à qui tu confierais l’image de ta marque sans la moindre hésitation.

Et c’est non sans appréhension que j’ai écrit à Pauline afin de lui présenter mon travail et de lui demander si d’aventure elle avait une petite place pour moi dans son agenda.

Shooting inspiration Mariage botanique par Pauline Franque
Shooting inspiration Mariage botanique par Pauline Franque

Lorsque Pauline a répondu positivement à mon mail , j’ai su que j’allais beaucoup évoluer dans mon travail. J’ai su que j’allais gagner en confiance, que mon travail allait se voir valorisé, mis en avant par l’oeil raffiné de cette photographe qui n’a pas besoin de discutailler longtemps pour comprendre instantanément ce qu’il y a à saisir dans ce qu’on lui propose de capturer. Une professionnelle qui évolue avec le plus grand calme tant elle maitrise son art, une présence rassurante pour la cliente d’un naturel stressé que je suis, et la garantie d’un résultat ultra-fidèle à ce que l’on imaginait. Bref, je me suis sentie ultra chanceuse.

J’en profite d’ailleurs pour écrire qu’à mon sens, lorsque l’on choisit un photographe, on le choisit avant tout pour sa patte. On ne choisit pas seulement quelqu’un qui sait se servir d’un appareil photo. Je le dis car c’est le genre de choses qui me met en boule : les gens qui pensent qu’ils peuvent tout imposer et qui oublient que derrière l’appareil, il y a l’oeil d’un artiste. Parce que ne s’improvise pas photographe qui veut.

Miss Pandora (Louise Ebel) Par Pauline Franque
Miss Pandora (Louise Ebel) Par Pauline Franque

Moi par exemple, j’ai toujours adoré la photographie. J’en ai même fait plusieurs années dans un club lorsque j’étais au Lycée. Mais je ne m’auto-proclame pas photographe pour autant. Parce que ce n’est pas mon métier. Et comme ce n’est pas mon métier et que j’ai besoin de belles photos pour ma marque, je fais appel à une professionnelle dont j’apprécie l’univers à 100% et avec qui le courant passe tout à fait, et en l’occurrence, j’ai choisi Pauline.

Bien que les deux shootings sur lesquels nous ayons travaillé étaient radicalement différents, je savais que Pauline me dirait immédiatement si elle trouvait mes idées foireuses ou pas. Et ça, c’est tout de même le top, en matière de boulot. D’avoir assez confiance en l’autre pour que la discussion s’engage on ne peut plus naturellement et que tout le monde y trouve son compte.

image article pauline 9

Cet article n’a pas forcément vocation à te montrer les photos réalisées pour Dissident Sheep car je compte t’en reparler par la suite, tout comme je compte te parler d’une personne sans laquelle ces photos n’auraient pas pu voir le jour et qui est indispensable au résultat escompté : Marina Gandrey, une redoutable make-up artist qui fait également des miracles en matière de coiffure et qui mérite aussi qu’on lui consacre un article à part entière.

Article Pauline photo mariage 1

C’est les yeux fermés, mon petit mouton, que je te recommande de t’adresser à Pauline si tu as besoin d’une photographe au coeur d’or qui synchronise son regard à l’appareil d’une façon remarquable. 

Tu peux te rendre directement sur son site en cliquant ici , et bien sûr, cela me ferait plaisir que tu ailles te rajouter à la liste de ses Followers sur Facebook et Instagram 

J’espère que cet article t’a plu et que tu es tombé sous le charme des photos de Pauline, n’hésite pas à me donner ton avis 🙂 .

En tout cas, moi, j’ai pu me la péter auprès de mes acolytes du lycée : J’ai pu travailler avec la fille au manteau rouge dont je lisais le Skyblog avec enthousiasme. 🙂

A très vite, passe un très bon 14 Juillet ,

Jeanne

Pauline Franque pour Dissident Sheep - 2014- 2015
Pauline Franque pour Dissident Sheep – 2015
IMG_9873.jpg_effected
Pauline Franque pour Dissident Sheep – 2015
IMG_6944.JPG_effected copie
Pauline Franque pour Dissident Sheep – 2014
Publicités

2 commentaires sur “Beautiful People : Acte 1: Pauline Franque

  1. Oh lala quelle déclaration ! J’en suis toute émue ! Merci a toi Jeanne pour ta confiance et ta fidélité. Au lycée j’étais qqn de très discret, et jamais je n’aurais imaginé faire cet « effet » la 😀 en tout cas comme quoi la vie est bien faite, on retrouve des gens qu’on ne pensait pas revoir et ça donne de très belles collaborations. Ton travail m’enchante tellement toutes ces heures de couture, cette réflexion sur la réalisation ça m’épate moi qui ne sait rien faire de mes dix doigts ! J’espère qu’on continuera longtemps a travailler ensemble. Encore merci pour cette belle mise en lumière.

    J'aime

    1. J’étais un peu en stress avec mon article car j’avais peur qu’il te mette mal à l’aise, je sais que tu n’es pas du genre à te la raconter sévère (c’est aussi pour cette raison que je t’apprécie ahahah) alors je suis ravie que ce petit retour te plaise, et c’est bien le moins que je puisse faire, parce que bosser dans ces conditions, c’est tout de même sacrément cool, et mes copines et moi, on est toujours fan de Pauline Franque 🙂 Gros bisous ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s